Que fait un intégrateur de logiciels ?

Que fait un intégrateur de logiciels ?

Avec l’essor de technologies toujours plus performantes et le besoin de faciliter les processus en entreprise, de nouvelles professions émergent, en particulier dans l’informatique. Découverte du métier d’intégrateur de logiciels.

Intégrateur : un terme à préciser

Un intégrateur de logiciels définit à la fois :

  • une société qui accompagne les entreprises dans le choix d’une solution de gestion
  • un informaticien qui travaille pour ce type de société

Les missions d’un intégrateur de logiciels sont multiples. Après avoir configuré la solution de gestion en fonction de l’environnement du client, l’intégrateur passe en phase de test. Il vérifie alors la conformité des éléments installés par rapport au cahier des charges et apporte des corrections si nécessaire. Selon le contrat entre les deux entreprises, il peut aussi effectuer des actions de maintenance régulièrement, notamment pour mettre à jour les logiciels, ou former les utilisateurs.

Attention à ne pas confondre cet intégrateur avec :

  • l’intégrateur web : véritable touche-à-tout du web, cet intégrateur configure des solutions web pour des entreprises.
  • l’intégrateur multimédia : il assemble les travaux d’une équipe pluridisciplinaire (développement, graphisme, ergonomie) pour intégrer un produit multimédia interactif fini.

Différence intégrateur et éditeur de logiciels

Un éditeur de logiciels est un industriel qui imagine, conçoit et développe des logiciels. Par exemple, Sage est l’éditeur du logiciel Sage 100c Comptabilité.

Un intégrateur accompagne des utilisateurs dans le déploiement d’une solution logicielle et la personnalise en fonction des attentes et des besoins du client. Par exemple, un intégrateur peut être distributeur Sage, c’est-à-dire qu’il déploie les solutions de l’éditeur Sage dans des entreprises tierces.

Exercer la profession de développeur chez un intégrateur ou un éditeur est aussi complètement différent. Outre le fait qu’ils n’aient pas les mêmes tâches, ils n’ont pas non plus les mêmes perspectives d’évolution.

 

Un développeur chez un intégrateur de logiciels peut acquérir des compétences de gestion et évoluer vers chef de projet ou manager.

Chez un éditeur, le développeur pourra s’orienter vers des postes plus techniques et spécifiques (fiabilité, ergonomie, performance…).

Laisser un commentaire

*