La révolution des noms de domaine est en marche

La révolution des noms de domaine est en marche

Depuis la fin de l’année 2014, de nouvelles extensions de noms de domaine ont vu le jour et tout le monde se les arrachent. Les entreprises se doivent d’être réactives pour profiter au maximum de ces nouvelles opportunités.

Quelles sont ces nouvelles extensions ?

nom-domaine

Si jusqu’à présent il existait une centaine d’extensions de nom de domaine comme le .com, .org, .fr, .eu ou encore .travel, décembre 2014 a accueilli l’arrivée sur le marché de nouvelles extensions. Un véritable big bang au niveau d’Internet puisque d’ici quelques mois, il existera plus de 1400 extensions de nom de domaine.

L’ICANN, la société américaine pour l’attribution des noms de domaine, a en effet autorisé la création de 4 grandes catégories pour ces nouvelles extensions :
– les marques (.apple, .google, .carrefour …)
– les géorgraphiques (.paris, .bzh, .alsace…)
– les communautés (.bible, .gay…)
– les génériques (.hotel, .rugby, .bike…)

Et le succès est d’ores et déjà au rendez-vous alors que ces extensions ne sont disponibles que depuis quelques semaines. La réservation du nom de domaine .paris a par exemple explosé : 6000 noms de domaine achetés en moins de 2 heures lors du lancement de cette extension. Du pain béni pour les hébergeurs web qui proposent ces nouvelles extensions à la vente, de même que la location de serveur dédié ou de cloud public.

Quel enjeu pour les entreprises ?

world-wide-web

Ce qui est en jeu, c’est l’ouverture de nouvelles possibilités pour les utilisateurs. En effet, l’enjeu est important pour les TPE et PME qui doivent s’intéresser de près à ces changements et évolutions.

En effet, ces nouvelles extensions vont leur permettre de mieux positionner leur offre. En effet, ces nouvelles extensions sont adaptées à de nombreux secteurs d’activité et permettent de positionner clairement une offre de services ou de produits (par exemple le .promo ou .shopping).

C’est donc un excellent moyen pour les entreprises de communiquer son identité avant même que le visiteur n’entre sur son site. Une bonne façon de gagner en visibilité et communication.

Les extensions géographiques permettent quand à elle de mettre en avant un savoir-faire ou un patrimoine local. Mais pas question de faire n’importe quoi. Si une entreprise veut acheter un nom de domaine en .paris par exemple, des critères d’attribution assez drastiques sont appliqués et l’entreprise doit avoir son siège social dans la ville ou mettre en valeur la ville via son activité.

Reste à savoir si ces nouvelles extensions joueront un rôle dans le référencement…

Laisser un commentaire

*